Index du Forum


 
 Index du ForumS’enregistrerConnexion

:: Eizan Kitagawa [Akabatsu] ::

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> † Autour du RPG [HJ] † -> † Recensement de Sasuitachi -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eizan Kitagawa
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 69
Age: 19 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 12/08/2009, 21:13    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Nom : Kitagawa
Prénom : Eizan
Signification :
Année de naissance : 2071 (19 ans)
Nationalité : Japonaise
Lieu de naissance : une petite ville non loin de Sasuitachi
Profession : Prostitué (au service de Tetsuo)
Signe particulier : Même s'il n'a jamais mis les pieds dans une fac, il adore se vêtir comme un étudiant.
Aime : S'habiller en étudiant, papoter de longues heures étalé sur un coussin, les compliments, profiter de la vie, sortir avec ses amis, l'argent.
Déteste : Les gens qui sentent la transpiration, le gel douche à la lavande, que Luna se prenne pour la reine du monde, les pervers, les clients qui ne payent pas.
Clan choisi :
Akabatsu
Code : CODE BON

Physique : Jeune et bien fait, Eizan attire d'emblée la sympathie. Son visage lisse et fin le fait paraître plus jeune qu'il ne l'est, et cela lui est bien parfois bien utile. Et puis, la jeunesse est toujours plus désirable, surtout dans l'intimité. De taille moyenne, plutôt maigre, il a les yeux aussi noirs que ses cheveux. Eizi n'a donc aucun mal à s'attirer les faveurs aussi bien des hommes que des femmes, ce dont il profite largement. Du haut de son petit mètre soixante-quinze, il aspire à atteindre un jour les cinquante-cinq kilos, le rêve de sa vie. Mais les trois kilos qui l'en sépare encore ne semblent pas encore décidés à s'en aller.

Caractère : Malgré les apparences, Eizan est un jeune requin aux dents longues. Il sait pourquoi il fait ce métier, et n'a pas l'intention de dévier d'un iota de sa route toute tracée. S'il n'accepte pas n'importe quel partenaire, il accepte à peu près tous les scénarios, du moment que cela lui rapporte de l'argent. Et tant mieux s'il peut allier l'utile à l'agréable, car il sait qu'il ne peut pas se montrer bien difficile s'il souhaite gagner de quoi redémarrer une nouvelle vie. Enjoué, agréable, il sait se montrer accommodant. Ses débuts difficiles et les souvenirs de son beau-père violent le rende toutefois très sensible à la provocation bien qu'il sache très bien se contenir.



Biographie : A l'époque, son arrivée dans la ville n'avait guère été facile. Voilà bien un an à présent qu'il avait fuit la maison familiale, las des violences d'un beau-père désintéresse, las de l'indifférence d'une mère trop jeune qui ne voyait sans doute en ce fils unique qu'un obstacle à son bonheur. Et même si cela n'était pas le cas... Eizan savait que sa mère aurait une vie bien plus facile sans lui. En quittant ce foyer, il rendait service à tout le monde, en fin de compte.

Mais même ainsi, libéré de toute attache, la vie n'était pas simple. Surtout lorsque l'on avait tout juste dix-sept ans et que l'on était loin d'avoir terminé ses études. La prostitution ne lui était pas venu comme cela. Un homme lui avait proposé de coucher avec lui contre de l'argent, un soir. Et il avait accepté. Oh, il avait déjà eu quelques expériences, mais toujours avec des garçons d'à peu près son âge. Il n'avait jamais songé faire commerce de son corps auprès d'individus plus âgés. Mais après tout, pourquoi pas ? Il y aurait sans doute des tas de gens pour être intéressés par sa jeunesse et son corps gracile. Il s'agissait du plus vieux métier du monde, après tout. Et s'il pouvait gagner de l'argent de façon agréable... Pourquoi pas ? Il avait donc tenté sa chance. Mais bien entendu, tout ne se passa pas tout à faire comme il l'avait espéré. Du moins pas, pas très longtemps.



Sasuitachi , 2090

Tout avait basculé une nuit, alors que Eizan était confronté au plus grand problème de sa nouvelle vie ; un énième client refusait de payer. Il avait bien sûr entendu parler d'un réseau de prostitution plus ou moins toléré par la mairie locale. Mais il était nouveau en ville, et n'avait pas l'intention de travailler pour quelqu'un et toucher un salaire de misère. Et puis... Il aurait été bien incapable de savoir s'y prendre, de toute façon. Il n'y connaissait rien à ce milieu. Et c'était bien pour cela que des individus se permettaient de le pigeonner royalement.

La situation avait dégénéré alors qu'Eizan poursuivait le fraudeur dans la ruelle derrière le motel, tout juste vêtu d'une chemise et d'un slip enfilé à la va-vite. En quelques minutes, le jeune homme s'était retrouvé à terre, la lèvre enflée d'un coup violent porté à son visage. Les choses auraient pu tourner bien plus mal pour lui, et il n'avait dû son salut qu'à l'arrivée impromptue d'un sauveur.

Il n'aurait manqué que la pluie pour rendre la scène plus dramatique encore. Assis sur le sol humide et sale, Eizan attendait le prochain coup, les yeux fermés par l'anticipation du choc et de la douleur. Un coup de frein dans la rue brisa le silence oppressant, et un cri l'informa de l'arrivée du conducteur. Sans oser rouvrir les yeux, Eizi reconnu rapidement les bruits d'une bagarre, et puis finalement, les pas de course précipité de l'un des deux adversaires qui prenait la fuite. Un froissement de tissus, une présence debout face à lui. L'odeur d'eau de Cologne de qualité informa le prostitué que son sauveur avait remporté la partie. Timidement, il rouvrit les yeux, et découvrit une main tendue devant lui pour l'aider à se relever.


« M... merci...
- Imbécile. »


Étonné, le jeune garçon chercha le visage de l'inconnu dans le faible éclairage d'un lampadaire. Sûr qu'il ne devait pas avoir fière allure, assis ainsi par terre, du sang sur le menton, et si peu vêtu. L'individu observait d'ailleurs son accoutrement avec insistance. Il n'avait pas besoin d'être un génie pour comprendre de quel type d'activité sortait Eizan...

« Il te devait du fric, j'imagine ? Tu devrais demander à être payé d'avance »

Eizan le contempla avec stupéfaction. Qu'il venait de coucher avec l'homme n'était pas difficile à deviner, mais comment ce type pouvait-il savoir qu'il s'agissait d'un acte normalement rémunéré ? Il n'avait pas écrit "prostitué" sur le front après tout... L'inconnu devina l'origine de son trouble, et se contenta de hausser une épaule peu concernée.

« Disons que j'ai déjà eu affaire à lui. Et c'est bien parce qu'il a du mal à payer après coup qu'il en est réduit à parcourir les rues pour trouver de vulgaires petites putes dans ton genre. »

De plus en plus hébété, Eizan le fixait. L'homme ne semblait pourtant pas du genre à vendre son corps pour quelques piécettes. Loin de là, même. Il aurait plutôt été du genre à se payer ces services qu'à les proposer. Les vêtements à eux-seuls témoignaient de la richesse et de la position sociale sans doute importante de ce Zorro des temps modernes. De très grande qualité, avec un tissu aussi fin et délicat qu'onéreux. Quelques bagues d'or ornaient l'index et l'annulaire de la main droite de l'homme. Manifestement, celui-ci était friqué. Et bel homme, pour ne rien gâcher. Être son client devait être bien agréable. Enfin, à condition qu'il paye, évidemment.

Acceptant la main tendue, Eizan se releva et épousseta sa chemise et ses fesses une fois sur pieds. Sa fierté était plus douloureusement touchée que ses fesses, car il admettait mal l'insulte portée par son sauveur. Vulgaire petite pute... Qui était le plus vulgaire des deux, c'était à se demander. Mais n'était-ce pas après tout le privilège des riches, que se s'attribuer les meilleurs statuts, avant de balancer les restes aux chiens des basses couches de la société... Soudain gêné, il releva les yeux vers l'homme. Celui-ci le fixait toujours, détaillant le corps du jeune garçon debout devant lui, sans gêne aucune. Les prunelles sombres couraient le long des jambes fines et longues, avant de détailler le visage jeune et frais. Eizan n'avait aucun mal à s'imaginer avec une étiquette fixée à l'oreille, comme une vache face à un boucher qui l'examinait. Il aurait été moins intimidé, peut-être se serait-il risquer à meugler une ou deux questions.


« Faut payer avant... » risqua-t-il finalement.

De l'humour, évidemment. Qui fut bien accueilli par le curieux personnage. Celui-ci cessa son examen, un sourire aussi léger que bref aux lèvres, et reprit ensuite son visage aussi sérieux qu'impassible.


« Tu as quel âge, petit ?
- Dix-huit ans, bientôt dix-neuf. Mais p...
- Tu n'es pas trop mal, j'ai l'impression... »


En d'autres circonstances, Eizan aurait pris cela pour une demande à peine voilée. Mais cet inconnu n'avait pourtant pas l'air intéressé. En fait, il n'avait même pas l'air d'être de ce bord. Eizan aurait parié qu'il avait devant lui un pur hétérosexuel. A croire que les individus riches ET beaux ne pouvaient pas être homosexuels. Mais après tout, il s'agissait du crédo de Sasuitachi. Si Eizan avait eu raison de penser qu'un prostitué masculin pouvait proposer des prix plus élevés dans cette ville que dans une autre, les risques étaient énormes en comparaison. Il avait bien failli se faire déjà avoir, et plus d'une fois. Finalement, l'inconnu porta la main à l'une de ses poches.

*Non, il ne va pas quand même pas me demander de...*

Mais non. Avant qu'il n'eut le temps de se poser plus de questions l'homme lui tendit une petite carte de visite. Eizi l'accepta, s'inclinant pour le remercier, les yeux ouverts avec curiosité. Pourquoi donc tant de cinéma ? Mais déjà, l'homme tournait les talons et s'en retournait à sa voiture de luxe.

« Tu as ma carte. Viens me voir si tu en as assez de bosser en solo. Tu dois déjà t'être aperçu que ce n'est pas un métier facile dans cette ville. Le seul moyen de l'exercer sans avoir d'ennui, c'est de passer par Tetsuo. »

Abasourdi, Eizi regarda la voiture disparaître au coin de la ruelle. Serrant le petit carton entre ses doigts, il y posa finalement les yeux ; Matsuyama Tetsuo. Il en resta bouche-bée. LE Matsuyama Tetsuo ? On ne pouvait pas avoir passé quelques nuits à Sasuitachi sans connaître ce nom. Il venait de rencontrer le propriétaire de la boite de nuit et du cabaret, une sommité dans le monde nocturne ! De grandes stars travaillaient pour lui, et il était en passe d'en faire des vedettes mondiales. Un jeune homme prometteur, qui avait réussi par son seul mérite, si on en croyait les rumeurs. Rumeurs qui le prétendaient également à la tête du réseau de prostitution de la ville. Si l'on en croyait les ragots, les seuls prostitué(e)s qui n'avaient pas d'ennuis avec la justice de la ville étaient celles et ceux qui travaillaient pour Tetsuo. Des pots de vins, un arrangement secret avec le maire ? Une quelconque autre raison ? Personne ne savait, et personne ne voulait savoir. Tous étaient bien contents d'avoir un endroit sûr pour s'envoyer en l'air en relative légalité, et surtout dans le plus grand secret. Difficile de dire si untel ou untel réservait une nuit avec une belle demoiselle, ou plutôt avec un beau jeune homme.

Eizan attendit une bonne semaine avant de se risquer à s'aventurer sur le territoire de Matsuyama. Avec hésitation, il s'était présenté à l'accueil du Casino en présentant la carte. Celle-ci, bien que d'apparence tout à fait ordinaire, devait comporter une légère différence, car l'hôtesse d'accueil le renvoya vers une autre entrée, moins exposée à la vue du monde. Là, ce fut un homme qui lui ouvrit la porte. Un vigile très certainement, car décidément très baraqué. Eizi était très certainement à l'entrée des "artistes". Comme pour en témoigner, quelques personnes étrangement vêtues s'affairaient dans tous les sens.

Avisant une jeune demoiselle aux cheveux teintés de noir et de rouge, Eizan l'interpela au passage.


« Excusez-moi ? Je recherche Matsuyama Tetsuo... »

Quelle curieuse créature ! Et quel curieux regard elle lui lançait ! Si un regard pouvait tuer, nul doute que celui-ci aurait grillé le jeune homme sur place. L'altesse s'éloigna avec dédain, montrant d'un doigt paresseux la direction à suivre. Au moins, il avait pu en tirer une petite information.

Complètement perdu dans ce lieu inconnu, Eizan reconnaissait des loges autour de lui. Le spectacle du soir n'allait pas tarder, l'homme qu'il recherchait ne devait donc pas être bien loin. Quant enfin il le trouva, debout près des coulisses, Eizan n'osa plus faire un pas. Brusquement, alors qu'il venait enfin d'atteindre son but, il commençait à regretter d'être venu. Il avait sans doute mal compris les intentions de son sauveur, l'autre nuit. Celui-ci allait l'envoyer paître, tout bonnement. C'est alors que l'interlocuteur de Tetsuo remarqua le jeune garçon tapi dans l'ombre. Il ne semblait pas beaucoup plus âgé qu'Eizi ne l'était lui-même. Le cheveu en bataille, très mince... Beau garçon, en tout cas. Intimidant, aussi. Comme tous ces étrangers, en fin de compte. Le sourcil froncé d'un air interrogateur, l'inconnu signala la présence à son patron. Se retournant vers Eizan, Tetsuo le reconnut et lui fit signe d'approcher. Honteux sans trop savoir pourquoi, l'intru s'imagina un bref instant faire demi-tour, et s'enfuir à toute allure. Mais sans trop s'en rendre compte, ses jambes l'avaient porté près du propriétaire des lieux. Les trois hommes se saluèrent, et celui que Eizi ne connaissait pas s'éloigna le temps de leur conversation.


« Je n'aurai peut-être pas dû venir... hésita-t-il.
- Un peu tard pour regretter. Suis-moi. »

D'un bref signe de la main, Matsuyama indiqua au troisième homme de l'attendre. De quoi pouvait-il donc bien s'agir ? Ce petit manège commençait à inquiéter Eizan. Il n'avait aucune idée de ce qui allait lui tomber dessus. Pas un coup d'essai au moins ? Hors de question de bosser gratos... Bon, si ça se jouait avec Tetsuo lui-même, à la limite... Non mais non, vraiment non. S'il commençait à faire des ristournes avant même d'être engagé, il n'avait pas fini ! Et puis, cela ne faisait vraiment pas sérieux.

« Retire tes vêtements. »

Le regard que lui renvoyé Eizan devait être être suffisamment révélateur de sa pensée, car le manager de ces stars releva les mains en signe d'apaisement. Eizan était habitué à se dévêtir, mais il aimait bien savoir pourquoi. Sans doute que l'autre voulait s'assurer qu'il ne lui poussait aucun troisième téton quelque part et qu'il vérifiait donc la marchandise avant d'engager quoi que ce soit. Une fois nu, le jeune homme avait fait deux-trois tours sur lui-même. Il était fier de son corps. Il était un peu maigre, certes, mais cela lui donnait du charme. De toute façon, il n'avait pas tellement le choix.

Il n'en espérait pas moins que l'examen finirait rapidement. Tetsuo était loin d'être vilain à regarder, et les courants d'air à certains endroits stratégiques pouvaient parfois avoir des effets indésirables. Surtout en si plaisante compagnie. Matsuyama inclina la tête, et sorti pour le laisser se rhabiller. Curieux, Eizan se rhabilla hâtivement et le rejoignit dehors. Les deux hommes discutaient à nouveau dans le couloir, et le propriétaire du Cabaret l'invita à les rejoindre.


« Ton nom ?
- Eizan. Eizan Kitagawa.
- Tu es homosexuel ?
- Tant que c'est propre et que ça paie bien, je ne suis pas regardant sur les détails.
Répondit-il en toute franchise. Réponse qui parut convenir, par ailleurs ; Tetsuo semblait satisfait de ce point.
- Dès demain tu te rendras à l'hôpital de Sasuitachi, Eizan, et tu demanderas cette personne (L'homme lui tendit un bout de papier avec un nom inscrit à la hâte). Je veux des examens sanguins, et que tu te fasses circoncire. Obligatoirement. Le Cabaret se chargera de régler les frais. »

Déjà ! Tout était-il donc décidé ? Mais sans doute y aurait-il une période test. Et puis, il lui faudrait rembourser les soins, une fois qu'il aurait touché quelques salaires. A moins que tout ne soit automatiquement déduit ? Excité et nerveux, Eizan fit de son mieux pour garder contenance. Il avait du mal à croire que ces gens deviendraient comme... comme des collègues, pour lui. Même s'il n'était pas appelé à côtoyer les starlettes au grand jour. En tout cas, ils partageait tous le même toit, et le même employeur.

« Il reste une place dans les logements de Cherry, tu iras t'installer avec lui. Il te montera les lieux et t'expliquera ce que tu dois savoir. »

Eizi aurait voulu remercier l'homme, mais déjà celui-ci s'éloignait. Sans doute avait-il beaucoup de travail encore, et avait-il pris beaucoup de son précieux temps pour cet examen imprévu. Eizi n'avait plus qu'à réussir à mettre la main sur le fameux Cherry ; un prostitué, tout comme lui. Un nom bien étrange, un pseudonyme sans doute ?

C'est ainsi qu'Eizan entra au service de Matsuyama Tetsuo trois jours plus tard. Déclaré sain comme un puceau (ce qu'il n'était plus depuis longtemps, mais le coeur y était) et circoncis de frais, il eut deux semaines de mise en bouche avant de vraiment commencer son service. L'aventure commençait, et il connaîtrait enfin les joies d'un salaire sûr à la fin du mois. Nourri et logé, que demandait le peuple, après tout ?


Dernière édition par Eizan Kitagawa le 05/09/2009, 19:49; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/08/2009, 21:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 12/08/2009, 22:00    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Coucou toi =D Ça y est tu as posté ! Désolé pour le temps de réponse, j'avais une petite panne de box ^^' Mais j'espère que tu ne m'as pas attendu exprès pour poster ta fiche, parce que c'est Ran qui doit te valider x) sale Rouge.

Je valide déjà le code, je le laisse faire le reste ^^ Très belle fiche en tout cas, y'en a qui ont du courage pour écrire autant xD bande de monstres !

------------------------
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 12/08/2009, 22:19    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

^^ Parfait pour moi, je valide... T'es une des amies MSN de Luna non ? Il paraît que Cherry va pas tarder à l'inscription aussi.

Bref, validé !

------------------------
Revenir en haut
Eizan Kitagawa
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 69
Age: 19 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 12/08/2009, 23:04    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Merci beaucoup Ran :D Je suis trop contente ! Et oui, je suis une amie de Luna :3 à qui je ne pardonnerai pas de sitôt de m'avoir caché cette bonne adresse >.< Le forum à l'air super ! J'ai hâte que Cherry s'inscrive ! D'ici là, je vais jouer avec plein de monde <3 du moins, j'espère !

-> Ino : oups T___T la boulette... Gomen nasai... Merci quand même pour le compliment ^-^" pour une fois que j'ai réussie à dépasser les cinq paragraphes ! Je ne suis pas douée pour les histoires.
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 13/08/2009, 15:34    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

T'excuse pas, c'est pas moi qui ai attendu pour rien ;-; Navré pour toi quand même. On a précisé ça nul part en fait ? o_o" Je sais plus... Enfin bref, Ran valide les Rouges, et moi je valide les Bleus ^^

Et rebienvenue à toi ;)

------------------------
Revenir en haut
Wolfram E. van Wynsbergh
Aobatsu - Prêtre
Aobatsu - Prêtre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 36
Age: 34 ans
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Seme

MessagePosté le: 14/08/2009, 16:59    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Et bienvenue à toi aussi ^_^ C'est bien la première fois que je vois un tel avatar pour représenter un bi, c'est assez inhabituel ! Bravo pour ton audace.
Revenir en haut
Eizan Kitagawa
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 69
Age: 19 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 14/08/2009, 23:17    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Hihi :3 Merci beaucoup ! Mais comme je dis toujours, dans la vie faut oser =^o^=
Revenir en haut
Morgan Klaus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 20/08/2009, 19:59    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Arf que je suis malpolie, j'ai oublié de te souhaiter la bienvenue. (Vraiment en retard sachant que tu as commencé à jouer -___-)
Voir Jun Matsumoto ça m'évoque systématiquement Hana Yori Dango, ou son rôle dans Kimi wa Petto. Autant dire pas super glorieux. C'est amusant de le voir transformé en ambivalent ^^

Pour corroborer les propos de Wolfy, fallait oser ^0^
Revenir en haut
Eizan Kitagawa
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2009
Messages: 69
Age: 19 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 22/08/2009, 15:24    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu] Répondre en citant

Aucun soucis :3 Merci pour ce gentil message !
J'ai bien choisi mon avatar x) trop contente ! Héhé ^o^ merciiii !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29    Sujet du message: Eizan Kitagawa [Akabatsu]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> † Autour du RPG [HJ] † -> † Recensement de Sasuitachi -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com