Index du Forum


 
 Index du ForumS’enregistrerConnexion

:: Réconciliation ? ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> † Sasuitachi Undergrounds † -> † Les squats -> Ran Yashin -> Le salon
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 21/08/2010, 13:53    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

Les murs des égouts de la Souterraine étaient témoins d'une scène étrange et pour le moins inédite. Un louveteau noir particulièrement enthousiaste entraînait à sa suite un jeune chiot qui venait de se défaire de ses liens, goûtant pour la première fois à la liberté. La crainte de l'un était au moins aussi forte que l'excitation de l'autre, et la Nature, si bien faite, laissait au jeune âge la joie de se côtoyer sans imposer de barrière. Ce ne serait qu'à l'âge adulte qu'apparaîtrait la scission définitive entre les deux espèces. À moins que l'une ne s'adaptât à l'environnement de l'autre...

Mais pour l'heure, rien de tout cela n'était d'actualité. Ran n'avait qu'une envie, rejoindre son squat au plus vite, tant pour échapper au regard de ses comparses que pour montrer avec fierté à son rival à quel point le travail de son père au coeur des égouts était impressionnant. Après tout, aménager des tunnels en y construisant des petits squats, des magasins, et installer le système d'électricité, de gaz et d'eau courante, c'était un pari démentiel que seuls les plus fous ou les plus acharnés pouvaient tenir. Aussi, le jeune garçon aux yeux albinos se hâtait de regagner son baraquement. D'ordinaire, il ne s'y rendait que peu. Juste pour le repos, remplir le réfrigérateur - que sa soeur vidait consciencieusement -, et faire un brin de ménage.

« On y est presque... » murmura-t-il à Ino en lui glissant un sourire par-dessus son épaule.

Et en effet, ils ne tardèrent pas à quitter les tunnels pour atteindre une plate-forme où se tenait une partie de la ville souterraine. Heureusement, la majorité des habitants n'étaient pas des combattants, et donc ils ignoraient le visage du chef Aobatsu. Pour le moment, Ino ne risquait rien. Les hommes de la Faction Rouge étaient pour la plupart à la surface, ou dans leur QG, ou encore sur leur ring d'entraînement.

« Par là-bas, il y a les magasins pour se nourrir. Vers l'aile est, c'est le quartier "chaud" dirons-nous. Et vers le nord, ce sont les squats. Viens, suis-moi ! »

Il prit la direction de l'aile nord et attaqua l'ascension de la côte. Katsutoshi avait estimé qu'il était plus logique de placer les squats un peu plus en hauteur, c'est pourquoi Yasu détestait rentrer chez elle le soir. Elle savait qu'une montée l'attendait... Aussi préférait-elle finir sa nuit entre les bras d'une prostituée quelconque qu'elle aurait croisé à l'aile est. Seule la promesse d'un onigiri à la framboise pouvait la faire radicalement changer d'avis.

Ils parvinrent aux lotissements et Ran quitta l'asphalte de la route pour préférer celui des trottoirs. Oh, son père avait construit des petits axes routiers pour rendre Sasuitachi Underground plus "civilisée", mais il n'avait jamais eu l'intention d'y voir des véhicules motorisés y rouler. Encourager les émanations de carbone dans un milieu clos et souterrain auraient été digne d'un suicide collectif.

« C'est là que j'habite ! » déclara fièrement Ran en pointant du doigt un squat, un orgueil enfantin gonflant son torse malingre.

Contrairement à ce que les habitants de la surface pouvaient penser, la Sasuitachi Souterraine n'avait rien à envier à sa jumelle au-dessus. Les bâtiments étaient propres, et ce que tout le monde appelait "squat" "était en fait des petites maisons HLM ou des immeubles HLM, tous du dernier cri. Ran se dirigeait vers l'une des petites maisons, un duplex qui s'annonçait agréable au vue des rideaux aux couleurs chaudes que l'on pouvait distinguer depuis les diverses fenêtres.

Ils s'approchèrent de l'entrée et Ran ouvrit la porte sans clé. Jamais il ne fermait sa maison. Il entra et invita Ino à faire de même, puis retira ses chaussures sur le seuil comme tout bon Japonais qui se respecte. Le rez-de-chaussée était relativement réduit. L'accueil, une porte sur le côté où l'on devinait la buanderie et donc la présence d'une machine à laver, d'un étendoir et d'un ballon d'eau chaude - et certainement d'un grand congélateur pour y emmagasiner des produits surgelés en cas de pénurie. Et devant l'entrée, un escalier en bois verni qui menait au foyer en lui-même.

Ils gravirent les marches et atteignirent l'étage de la maison. Directement, les escaliers débouchaient sur le salon. Un canapé en tissu velouté gris, quelques coussins assortis, un tapis écarlate sur lequel se trouvait une table basse noire en verre laqué et quelques poufs disséminés autour. La décoration était raffinée, se basant sur des luminaires fantaisistes mais au design moderne, dont la verrerie rouge apportait des touches de couleurs toujours savamment dosées. Les murs blancs étaient habillés de cadres noirs dans lesquels on pouvait admirer les clichés des rues de Chicago en noir et blanc.

En se retournant, on voyait la cuisine américaine, située au-dessus de la buanderie, et une pièce fermée juste au-dessus du hall au rez-de-chaussée. La chambre de Ran, évidemment.

« Comme tu peux le constater, c'est une maison-appartement. Allez, mets-toi à l'aise et installe-toi sur le canapé. Si tu veux te laver les mains, la salle de bain est sous l'escalier. »

En prononçant ces paroles tout en douceur, il se dirigeait vers le frigo.

« Tu voudras boire quelque chose ? Tu as faim peut-être ? » proposa-t-il en se tournant vers le blondinet.

Le pauvre devait être affamé sans s'en rendre compte...

------------------------
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/08/2010, 13:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 23/08/2010, 22:59    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

~ C'est avec une timidité inaccoutumée qu'Ino Takahashi suivait le jeune loup qui marchait devant lui. Trop de changements, trop de nouveautés. Trop d'informations d'un coup. Et ces lieux inconnus qu'il découvrait, immenses et inattendus sous la masse déjà imposante de Sasuitachi City. Ces lieux dont nul Aobatsu ne soupçonnait l'existence. ~

~ Nul, vraiment ? Et pourtant... Les édifices étaient trop propres, trop importants, trop récents... Akabatsu n'avait pu ériger une telle énormité seule. C'était tout simplement impossible. Il avait fallu trop de matériel, trop de fonds, trop de main-d'oeuvre... Était-ce possible ? Azusa lui aurait dit la vérité ? Tout portait à croire que oui. Mais il s'agissait là d'une réalité que le citoyen lambda des lieux devait forcément connaître. Il était tout bonnement impossible de ne pas se rendre compte qu'une minorité de parias ne pouvaient avoir accomplis pareil miracle, en à peine deux décennies... ~

~ Perdu, seul, et minuscule. C'était tout ce que ressentait Inocence en cet instant. Les quelques personnes qu'ils croisaient sur leur chemin étaient toutes des gens qu'il traquait jour et nuit, et dont certains auraient certainement donné cher pour lui faire payer la moitié de ce qu'il leur faisait subir. Mais au fond, n'était-ce pas de leur faute à eux ? S'ils se comportaient de façon normale, jamais ils ne se seraient retrouvés dans une telle situation... ~

~ Beaucoup de pensées, peu de cohérence. Rien qui ne parvenait à lui changer les idées. A le rassurer. Cessant ces vains efforts pour retrouver une partie de sa contenance habituelle, le petit blond se rapprocha davantage de son guide. Sûr qu'il n'avait rien du soldat fier et conquérant, en cet instant, perdu et effrayé qu'il était.
Ce n'est qu'une fois arrivé au squat même de Ran qu'Ino pu reprendre sa respiration. Personne ne les avait arrêté en chemin, personne ne leur avait couru après. Ironiquement, les rues de la Souterraine était plus sûre que celles de la City. Aucun risque de voir des soldats de la faction adverse vous tomber dessus et vous pourchasser à travers les rues. C'était... étrange. ~

~ Suivant le Leader Rouge jusqu'à sa tanière, Ino resta planté au milieu du salon, indécis et maladroit. Il n'avait rien à faire ici. Il n'était même pas à sa place. Si tant est qu'il eut encore une place quelque part.
Toujours immobile au même endroit, le bras serré autour de lui, Ino observa Ran d'un oeil hagard à sa question. Il mit quelques secondes à en saisir le sens, avant de secouer la tête en signe de dénégation. ~

« Non merci... Ça ira. »

~ Il n'avait vraiment pas la tête à cela. Même si son estomac, lui, se permet de protester. ~

« Un jus d'orange, si tu en as, céda finalement le blondinet. S'il te plait. »

~ Il regardait encore autour de lui, sans savoir quoi faire ni que dire. Ni même ce qu'il fabriquait ici. Et encore moins ce qu'il ferait ensuite... ~

------------------------
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 28/08/2010, 16:55    Sujet du message: Re: Réconciliation ? Répondre en citant

Ran s'affairait dans la cuisine tout en gardant un oeil sur son invité. Déboussolé, Ino venait de se reprendre et d'accepter un jus d'orange. Sans un mot, Ran ouvrit le réfrigérateur et se pencha pour prendre le jus d'orange bien frais. Il déposa la brique sur le comptoir et saisit deux verres, les remplissant consciencieusement. Il les prit en main et s'avança vers la table basse pour les poser délicatement.

« Assis-toi, tu seras plus à l'aise. » dit-il en jetant un coup d'oeil à Ino.

Lui-même s'assit sur l'un des fauteuils et porta le verre à ses lèvres. C'était seulement maintenant qu'il percutait à quel point la situation était insolite. L'effervescence passée, il admettait intérieurement que son acte n'était pas sans risque, et que de lourdes conséquences pouvaient en découler. Pourtant, il y avait quelque chose dans l'attitude d'Ino qui l'assurait que ce dernier saurait se montrer fair-play. Ce serait toujours ça de gagné... Même si l'idéal était quand même qu'un jour, il devienne un leader bleu acceptant envers la politique manipulatrice de son père.

Mais pour l'heure, il fallait justement s'occuper d'Ino pour lui faire digérer au mieux cette mésaventure qui avait été très éprouvante pour lui. La position d'Ino vis-à-vis d'Akabatsu et de la Souterraine dépendrait de l'attitude-même de Ran.

« Bon, ça fait un peu office de tourisme, mais tu trouves comment la Souterraine ? » demanda-t-il en souriant. « Je suis certain que tu ne l'imaginais pas comme ça ! »

Il arborait un sourire malicieux, espérant qu'Ino lui confierait les clichés que son imagination avait produits à propos de Sasuitachi Underground. Soudain hâtif, il se leva rapidement pour aller prendre des petits gâteaux dans un placard. Il les versa dans une petite assiette et revint avec.

« Vas-y, sers-toi. » murmura-t-il en croquant un entre ses dents. « C'est moi qui les ai faits. Ce sont des petits gâteaux secs orientaux. Mon père m'avait appris à en faire quand j'étais plus jeune. »

Il dégustait son gâteau en forme de croissant de lune, finement saupoudré d'une farine sucrée. Il en avait fait de toutes les formes, préconisant plus particulièrement les astres de la nuit qu'il ne voyait jamais depuis sa ville souterraine. C'était une démarche qui relevait du masochisme presque... Mais bon, ça le faisait rêver de laisser ses doigts toucher des étoiles et des croissants de lune.

« Si tu veux, tu pourras te reposer ici... Tu verras, c'est assez tranquille ici... »

« Ah ça fait du bien de mitrailler la gueule de ces connards ! Encore un qui aura eu sa dose de plomb pour m'avoir ploté les seins ! » s'écria une voix féminine dont le timbre grave donnait un certain charisme. Le bruit de chaussures négligemment jetées à l'entrée précéda un pas de course dans les escaliers « RAN !!! Fais-moi un onigiri à la confiture de framboise ! »

Avec stupeur, Ran observa sa grande soeur qui débarquait chez lui à l'improviste, comme toujours. Hébété, il articula entre ses deux bouchées de gâteaux...

« ... Yachu ? »

------------------------


Dernière édition par Ran Yashin le 06/09/2010, 22:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 05/09/2010, 18:59    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

~ Les yeux courant d'un mur à l'autre, Ino ne répondit pas tout de suite à la question de son hôte. La situation lui paraissait tellement surréaliste qu'il avait encore du mal à réaliser où il se trouvait en cet instant. La maison même de Ran Yashin, Leader Akabatsu et ennemi héréditaire. Le coeur de Sasuitachi Undergrounds, que Aobatsu peinant tant à découvrir. Et il avait suffit d'une bête altercation avec l'un de ses chiens, un bête baiser volé au coin d'une rue, pour l'atteindre. La situation, une fois relativisé, était d'une ironie et d'un grotesque proprement affligeant. ~

~ Mais Ino lui-même doutait pouvoir atteindre un jour ce stade de relativisation. Il ne s'agissait pas d'une bête altercation, mais d'une trahison innommable. Il ne s'agissait pas d'un bête baiser volé, mais d'un viol moral, une humiliation qui allait de pair avec la destruction de ce petit univers qu'il pensait s'être créé à son arrivée dans la City.
~

« Non, c'est certain... répondit finalement le jeune garçon, l'oeil tourné vers une fenêtre laissant entrapercevoir le ciel artificiel de la Souterraine. On est loin des tunnels aménagés, des stations électriques ou des réservoirs d'eau désaffectés et réutilisés... On se croirait à la surface. En dehors du ciel... »

~ Et de l'absence encore plus poussée de végétation, mais la City n'en était elle-même pas très pourvu, au vu du climat particulier de la ville. Remerciant son alter ego d'un petit signe de tête, le blondinet attrapa son verre de jus d'orange et se blottit sur le canapé en frissonnant. De même, il secoua légèrement la tête pour refuser les petits biscuits. Il n'était pas chez lui, il n'était pas à sa place, et ne savait même pas ce qu'il y fabriquait, ni pourquoi. Et d'ailleurs... ~

« Pourquoi m'as-tu amené ici ? Tu dois bien te rendre compte que je pourrai retourner ce que j'ai appris contre toi, pourtant. »


~ Difficile pour lui d'imaginer ce qui avait pu pousser le chef de la Faction Rouge à aider et à proposer l'asile à celui qui avait, à plusieurs reprises, tenté de le tuer. Et qui avait fait emprisonner tant de ses compagnons. Ino n'eut toutefois pas le temps de répondre à cette proposition, que le bruit sourd d'une cavalcade dans les escaliers et les cris d'une intruse résonnaient dans toute la pièce. Bondissant par réflexe sur ses pieds, Ino regarda tour à tour le Leader Rouge et la nouvelle venue, avant de reculer vers la fenêtre, tout en tâchant d'estimer la distance le séparant du sol d'après ses souvenirs. ~

------------------------


Dernière édition par Ino Takahashi le 15/06/2012, 14:17; édité 1 fois
Revenir en haut
Yasu
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 136
Age: 22
Faction: Akabatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 06/09/2010, 15:49    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

Rien de tel que l'appel du ventre pour avoir le courage de monter la côte et aller rendre visite à son frère cadet. Ainsi, après avoir martyrisé quelques gars de la Faction Bleue - oui mais ils l'avaient mérité ! -, la Ruskov à la gâchette facile avait décidé d'aller enquiquiner son petit frère adoré. Dans la plus grande indiscrétion, elle était rentrée en coup de vent, balançant rapidement ses chaussures et gravissant l'escalier telle une hussarde.

Mais en arrivant au sommet, elle ne s'était pas attendue à voir un invité aussi... inattendu. Le chef d'Aobatsu, juste devant elle. Et dire qu'elle venait de gueuler dans les marches qu'elle était heureuse d'avoir plombé le cul des bleusailles en déroute à la surface. Rien de tel pour faire bonne impression !


« ... Yachu ? »

« Putain Ran, tu débloques ou quoi ??? Le coeur même de la Faction ennemie, tu le ramènes ici, comme ça ? »

Ni une ni deux, elle courut et bondit par-dessus la table basse pour se planter devant le leader bleu en une attitude menaçante. Ses iris noirs brillaient d'une colère intense...

« Ouais non je déconne ! »

... mais mal feinte.

Dans l'élan d'une bourrade amicale, elle propulsa le malheureux gamin sur le canapé et se dirigea vers le réfrigérateur pour partir à la recherche de ses précieux onigiri à la confiture de framboise. Son petit frère était le seul au monde à savoir les faire aussi bien. Mais au vu du regard assassin qu'elle glissa vers Ran, il n'en restait plus. Elle s'approcha, un poing sur la hanche, puis dégaina un revolver qu'elle pointa sur la nuque de Ran.


« Ils sont où ? »

Manifestement, le crime de manquer d'onigiri dans son frigo était bien plus contrariant que celui de ramener le morveux blond en territoire sacré.

------------------------
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 07/09/2010, 15:50    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

C'était par un simple sourire que Ran avait répondu à Ino. La question du leader bleu, bien que pertinente, n'avait pas lieu d'être selon le jeune loup noir. Après tout, même si Ino avait développé une haine certaine contre les homosexuels, il était trop fier pour infiltrer la zone ennemie via un chemin que le chef Akabatsu lui-même avait dévoilé. Comment pourrait-il même apprécier les compliments de ses hommes ou de son père s'il venait à envahir la Souterraine suite à cet acte de confiance parfaitement démesuré ?

Ainsi, Ran n'avait pas réellement peur des conséquences vis-à-vis d'Ino. C'était plutôt la réaction du père qui était à craindre, car Allan ne manquerait certainement pas de lui faire remarquer à quel point il avait agi de façon inconsciente. Mais pour l'heure, l'apparition impromptue d'une deuxième tête blonde le préoccupait bien plus. Incrédule, il observait sa soeur sauter par-dessus la table pour se jeter sur Ino. Ce n'était définitivement pas le genre de Yasu de s'en prendre à des gens importants dans le conflit de Sasuitachi, aussi Ran était-il parfaitement ébahi, incapable de réagir.

« Ouais non je déconne ! »

Soupir de soulagement. C'était tout à fait le genre de Yasu de provoquer des peurs pareilles. Un vrai garçon-manqué qui ne savait pas se tenir ! Mais bon, paradoxalement, c'était aussi ce qui la rendait digne de confiance, et confidente de tous.

« Tu m'as fichu une de ces trouilles ! » s'exclama-t-il. Voyant alors la mine blafarde de son alter-ego, il ne put retenir un rire amusé. « Ça me rassure, je ne suis pas le seul ! »

Il s'assit alors en tailleur sur son fauteuil en cuir et sirota son jus d'orange, un sourire au coin des lèvres pendant que sa soeur farfouillait le réfrigérateur, comme à son habitude.

« Ne t'inquiète pas Ino-chan, Yasu est impressionnante mais très gentille. »

Il n'avait même pas fait attention à la marque affectueuse qu'il avait apposée derrière le prénom de son rival. Il s'en rendait tout juste compte de façon plus ou moins floue, mais n'eut pas le temps de se remémorer sa propre phrase tranquillement ; déjà, le canon froid d'un Beretta 92 se pointait sur sa nuque, le faisant frissonner.

« Ils sont où ? »

« Dans... dans le bentô vert que j'ai posé sur le comptoir de la cuisine ! » bredouilla Ran. « Je ne voulais pas que ce soit trop froid pour toi... »

L'arme se retira de sa peau et retourna à sa place initiale, près de la ceinture de Yasu. Il lui jetait un regard malheureux, bien que visiblement, tout spectateur néophyte chez les enfants Yamada pût deviner à quel point les menaces par flingues étaient monnaie courante. Encore fallait-il percevoir que tout ceci n'était qu'une des nombreuses techniques d'intimidation de Yasu...

------------------------
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 20/09/2010, 16:40    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

~ Scotché sur le canapé suite à la bourrade de l'étrangère, et tendu comme un arc, Ino observait cette scène incongrue de ses yeux bleus grands ouverts. C'était QUOI, ces malades ? Plus mal à l'aise que jamais, le petit blond tenta d'accrocher le regard du Leader Rouge. Il voulait partir, et maintenant. Il n'avait rien à faire ici. Ces gens étaient des étrangers, des ennemis. Lui n'avait rien à faire là. S'il avait commencé à se faire à peu près à l'idée qu'il se trouvait dans la même pièce que son alter ego d'Akabatsu, la présence de ce soldat le ramenait à la réalité de façon plutôt drastique. D'autant que cette scène intime à laquelle il venait d'assister ne faisait que lui jeter davantage l'étrangeté de la situation à la figure. ~

~ Et cette façon de prononcer son nom, comme s'ils étaient amis...
~

« On a pas élevé les cochons ensemble, Akabatsu... »

~ Les mots lui avaient échappé avant même qu'il ne songe à les retenir. Acculé dans une situation à laquelle il ne contrôlait rien, Ino réagissait encore de la façon qu'il connaissait la mieux. Par l'agressif. Tout en sentant pourtant une légère pointe de malaise à sa propre réaction. Un peu penaud, il se recroquevilla davantage en bout de canapé, genoux ramenés contre son torse, le moindre de ses muscles crispé à son paroxysme. ~

~ Le bon côté des choses, c'est qu'il allait voir à quel point ils jouaient la comédie avec lui... Impossible que cette fille prenne sa présence avec tant de flegme. Pas après ce qu'il leur avait fait. Et qu'il leur ferait encore.
~

------------------------
Revenir en haut
Yasu
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 136
Age: 22
Faction: Akabatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 21/09/2010, 11:20    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

Manifestement, le charisme de Yasu avait fortement intimidé Ino qui semblait tétanisé. Il ne bougeait plus, le moindre de ses muscles crispé, l'oeil effarouché et la lèvre frémissante. Quel tableau... Personne à Sasuitachi ne devait avoir cette image du leader bleu. Pourtant, il n'était qu'un enfant, et trop de gens avaient tendance à l'oublier. Un enfant endoctriné, et dont l'éducation homophobe était visiblement à l'envers même de ses attractions. Yasu avait de la compassion pour ce gamin. Ils partageaient le même sang, mais ils étaient opposés en tous points.

Inocence était un garçon timide et agressif, qui avait été surprotégé toute sa vie et qui n'admettait ni l'échec, ni le ridicule... Yasu était une jeune épicurienne nonchalante et affable, qui savait rire de toutes les situations dans lesquelles elles se fourrait, même les plus embarrassantes. Finalement, elle avait beau sortir d'un passé bien moins doré que celui du gamin, sa façon de profiter de la vie était bien plus enviable que l'emprisonnement du Chef Aobatsu qui ne se permettait rien d'autre que le succès d'une rafle.

Assise sur le comptoir, Yasu dégustait un premier onigiri, ses yeux perçants rivés sur les deux leaders. Indéniablement, Ran avait plus de classe à ses yeux, mais sa vision était purement subjective, car elle l'avait vu grandir, se former à ce rôle, enchaîner trop rapidement à la mort accidentelle de leur père et tenir à l'âge de seize ans des responsabilités que même un adulte aurait du mal à supporter. Ino était un soldat. Ran était un guerrier.

Là était toute la différence.


« On a pas élevé les cochons ensemble, Akabatsu... »

Jamais Yasu n'aurait imaginé qu'une simple phrase pût lui couper l'appétit devant un onigiri à la framboise, mais déjà elle avait dégainé son Beretta en direction d'Ino, prête à lui flanquer la trouille de sa vie en lui tirant une balle sur le velours du canapé entre ses jambes. Mais elle se souvint qu'elle n'était pas chez elle, et elle reposa son précieux met sucré dans le bentô vert.

Elle glissa du comptoir, rangeant son arme, et marmonna à l'intention de Ran :


« J'vais me chercher une autre chemise dans la buanderie, je reviens. »

Elle ne glissa même pas un regard à Ino. Se connaissant, elle n'aurait pas pu retenir ses pulsions et se jeter sur lui pour l'assommer. Parler ainsi à Ran, elle ne le supportait pas. Surtout au vu du gage de confiance énorme que ce dernier venait d'accorder à son alter-ego. Du coin de l'oeil, elle voyait l'Anglais se recroqueviller, penaud.

« Stupide rosbeef... »

Elle descendit les escaliers, écoeurée d'un tel comportement...

------------------------
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 22/09/2010, 15:43    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

« Stupide rosbeef... »

Et voilà, ce que Ran craignait était arrivé. Menace au flingue, puis insulte à caractère raciste... Sa soeur était tellement impétueuse que cela ne l'étonnait guère, mais il était embarrassé pour Ino. Il aurait préféré que l'ambiance reste chaleureuse. Il n'était pas trop tard pour redresser la barre, après tout, Yasu était un individu parfaitement incapable de rancune. Mais Ino accepterait-il aussi facilement que la jeune femme passe à autre chose ?

« Yasu... » murmura-t-il, peiné de la voir partir dans cet état-là.

Mais il savait que si la jeune femme s'isolait un moment, c'était avant tout pour les laisser seuls tous les deux. Alors il fallait en profiter et mettre de côté son amour-propre. Après tout, il n'avait pas été malin de l'appeler "Ino-chan". Se permettre une telle familiarité alors qu'ils se connaissaient à peine appelait forcément une réplique cinglante. L'orgueil japonais et la dignité anglaise étaient réunis en ce jeune garçon blond.

« Désolé si je t'ai blessé. Je t'ai appelé ainsi parce que je me sentais bien avec toi... » s'excusa-t-il poliment. « Mais tu sais, ce n'est pas parce que tu es l'ennemi qu'on va jouer la comédie devant toi... Tu es un ennemi, certes, mais tu es intelligent. Et entre personnes intelligentes, on peut se respecter... et même s'estimer. »

Ces trois derniers mots avaient été prononcés tout bas, comme s'il craignait à nouveau une réaction d'Ino. À vrai dire, la répartie du blondinet avait été un véritable électrochoc... Forcément, Ran tentait de réfléchir à deux fois avant de parler.

« Ne te fais pas de mauvaises idées sur Yasu... Elle est juste plus masculine dans sa tête que tous les soldats de la Faction Bleue, mais elle est très gentille et surtout très drôle. »

Pauvre Ino... Il avait dû croire qu'il venait de rencontrer un monstre...

------------------------
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 22/09/2010, 23:09    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

« Tu peux m'appeler comme tu veux... répondit le petit blond en détournant le regard. Ça n'a strictement aucune importance à mes yeux... »

~ Et ce n'était que la pure vérité. Il avait toujours été bien plus anglais que japonais. Que ce soit -chan, -kun, -san, -sama ou rien du tout, peu lui importait, tant que le ton ne lui manquait pas de respect. Pour le reste... et pour le peu qu'on l'appelait, de toute manière... Non, la façon dont pouvaient le voir les autres gens n'avait strictement aucune importe pour lui. Il savait ce qu'il était, et ce qu'il valait. Et cela lui suffisait. ~

~ Il n'aurait certainement pas pris un diminutif tel que Ino, sans cela. ~

~ Il avait retenu un bon lorsque l'étrangère -Yasu, donc- l'avait à nouveau pointé de son arme. Le coeur battant, et le visage plus pâle encore qu'à l'ordinaire, Ino la vit quitter la pièce avec soulagement. Elle le mettait mal à l'aise. Et pas seulement à cause de son statut d'ennemi. Ni à cause de ce beretta qu'elle semblait dégainer un peu trop facilement. ~

~ Cela dit, la sortie, même temporaire, de Yasu avait au moins eu cet effet de le détendre très légèrement. Et surtout...
~

« Je suis désolé... sincèrement. »

~ Il avait bien conscience d'avoir agit comme un sale gosse, même si cela avait été plus fort que lui. Attaquer pour se défendre. Et le pire, c'est que ce n'était même pas après le Leader Rouge qu'il en avait à ce moment-là. ~

« Je ferai mieux de partir, soupira-t-il soudain en se levant. Ce n'était pas une bonne idée. Merci de ton accueil. »

~ C'en était risible. Il s'excusait pour la seconde fois auprès de son ennemi, et le remerciait même. C'était le monde à l'envers. Mais malgré toute la mauvaise foi qu'il pouvait emmagasiner, malgré toute son agressivité, et surtout, son malaise face à cette situation incongrue, il y avait pourtant un mot qu'il n'oubliait pas, et qui ne cessait de trotter dans son esprit. Estime. ~

~ C'était étrange. Inattendu. En particulier dans la bouche de son exact opposé. Surtout si l'on prenait en compte le fait que sa propre Faction n'avait aucune estime pour lui. ~

~ Des vibrations dans la poche arrière de son pantalon de toile le firent sursauter. Ils avaient même un très bon réseau, dans le coin... Fallait-il voir une preuve de plus de la complicité du Maire dans tout ce... ...
Quand on parlait du loup. Le visage fermé, Ino observait en silence le nom qui s'affichait avec insistance à l'écran. Le bureau de monsieur le Maire en personne. Dire qu'il n'appelait jamais, d'ordinaire. Une preuve de plus ? Le petit blond ne savait qu'en penser. Sans un mot, il décrocha son téléphone, coupa aussitôt la communication, et le rangea à nouveau. ~

~ Takahashi Senior aurait peut-être des nouvelles, mais certainement pas par lui.
~

------------------------


Dernière édition par Ino Takahashi le 06/10/2010, 16:15; édité 1 fois
Revenir en haut
Yasu
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 136
Age: 22
Faction: Akabatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 23/09/2010, 16:11    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

Yasu était descendue pour prendre une chemise fraîchement lavée et séchée, et avait été faire un détour par la salle de bain. Non pas par pudeur pour se changer - après tout, elle n'hésitait jamais à se dévêtir devant ses frères, même en présence d'inconnus -, mais surtout pour profiter d'une douche bien chaude afin d'évacuer toutes les tensions accumulées dernièrement. Les combats, l'altercation avec Ino quelques minutes auparavant... Mais le plus perturbant avait été de le rencontrer ainsi...

Inocence Takahashi... Comment réagirait-il s'il venait à apprendre un jour qu'elle était sa soeur bâtarde ? Autant Yasu n'avait été que peu étonnée de savoir que son géniteur avait un enfant légitime, autant ledit enfant légitime devait être loin d'imaginer la possibilité d'un frère ou d'une soeur de sang.

Sous le jet brûlant de la douche, Yasu réfléchissait, les mains contre le carrelage mural et les bras tendus, la tête complètement basculée en avant. Elle devait reconnaître qu'avoir un premier contact physique avec son frère, bien que ce ne fût qu'une bourrade amicale, avait été un moment troublant.


*N'y pense plus, ma vieille...*

Elle ferma le robinet d'eau chaude et s'enveloppa rapidement d'une serviette pour se sécher sommairement. Elle remit en place ses bandages autour de sa poitrine, se vêtit de la chemise et d'un shortie propre, puis repassa rapidement par la buanderie pour voler un jeans d'Azusa.

Tous deux avaient pris l'habitude de squatter la baraque de Ran et d'y déposer leur linge. Elle ferma la porte et remonta les escaliers, pieds nus.


« Alors, elle s'est calmée la blondasse ? » balança-t-elle d'un ton gentiment moqueur.

Rien de tel pour remettre de l'ambiance ! Haussant un sourcil en voyant le marmot debout, prêt à partir, elle le ramena aussitôt vers le canapé, fit un crochet par la cuisine pour s'emparer de son onigiri entamé et d'un verre de lait froid, et vint s'asseoir à côté d'Ino, sans lui accorder trop d'importance pour ne pas qu'il se sente agressé.


------------------------


Dernière édition par Yasu le 23/10/2010, 14:33; édité 3 fois
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 23/09/2010, 18:18    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

« Tu peux m'appeler comme tu veux... Ça n'a strictement aucune importance à mes yeux... »

En cet instant précis, Ino avait quelque chose de pathétique, qui appelait à la plus grande compassion. Recroquevillé, se sentant à la fois agressé et coupable d'être agressif. Aussi le jeune leader Akabatsu prit une pose plus détendue, pour rassurer Ino. Après tout, ce gamin avait l'air très sensible au langage du corps... Ran s'étendit donc légèrement contre le dossier de son fauteuil, un genou contre son torse et entouré d'un bras, son verre de jus d'orange dans l'autre main.

« Je suis désolé... sincèrement. Je ferai mieux de partir. Ce n'était pas une bonne idée. Merci de ton accueil. »

Le monde de Ran sembla s'anéantir, et alors qu'Ino se levait, le nez penché sur son portable, Yasu revint de la douche, ne pouvant s'empêcher d'ouvrir sa grande gueule comme à l'accoutumée. D'ailleurs, à peine le vit-elle debout qu'elle le repoussa vers le canapé dans un geste abrupt, mais qui, quand on la connaissait, se voulait tendre

« Alors, elle s'est calmée la blondasse ? »

« Yasu... Tu n'as pas ton pareil pour apaiser les tensions. » gloussa Ran avec un regard affectueux. « Ino, je pense qu'il faudrait que tu te reposes ici un moment. Tu as vécu beaucoup de choses en peu de temps. Si tu sors, tu vas t'égarer... Géographiquement, mais aussi mentalement. Mange avec nous, et détends-toi... »

Ran n'aimait que les gens s'imaginent abuser de son hospitalité. Il le faisait parce que ça lui apportait de la compagnie, et que toute rencontre était enrichissante. Mais comment Ino pouvait-il percevoir ce sentiment ? Lui qui ne s'était jamais senti à sa place nulle part depuis son retour au Japon... Voilà qui devait le dérouter. Mais le louveteau noir agissait toujours de cette façon, en suivant son instinct et en sachant faire confiance aux gens intelligents.

Or Ino était très loin d'être bête. Au contraire, il était un élément majeur dans la nouvelle stratégie Aobatsu, qui avait valu la mort de plusieurs hommes de la Faction Rouge. Mais Ran savait que son rival ne faisait qu'exécuter les ordres de son père qui affichait un rôle homophobe à son armée bleue. Aussi, pourquoi lui en vouloir ? C'était Allan qui choisissait quel homme de quelle faction aurait le rôle d'un pion ou le rôle d'un cavalier, sur cet échiquier macabre et grandeur nature.

Impossible donc d'en vouloir à Ino.

« J'aimerais juste... que pour un soir... tu t'ouvres à nous, et que tu acceptes de nous découvrir par-delà nos réputations crasseuse qu'on porte à la surface. »

Ran baissa la tête, sentant peser sur lui le regard impassible mais appuyé de sa soeur aînée. Elle le scrutait, comme une louve dominante scrute un louvard un peu trop expressif. Elle finit par esquisser un sourire en coin... Sans aucun doute, Ran parvenait encore à la surprendre agréablement, et il sourit à son tour quand il la vit se détendre également.

------------------------
Revenir en haut
Ino Takahashi
Leader Aobatsu
Leader Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2007
Messages: 449
Age: 17
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin

MessagePosté le: 30/10/2010, 15:50    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

~ Une situation inhabituelle et véritablement impossible, que Ino ne savait plus comment gérer. Trop de sentiments contradictoires qui se bousculaient et qui oppressaient sa poitrine, trop de tension s'accumulant à l'intérieur de la moindre de ses fibres nerveuses. Sans compter l'angoisse grandissante lorsque la dénommée Yasu reprit place à côté de lui, après l'avoir repoussé sur le canapé. Sans lui accorder trop d'intérêt ensuite, fort heureusement. Mais sa seule présence rendait l'Aobatsu nerveux. Suffisamment, en tout cas, pour lui faire presque regretter de ne pouvoir mettre Ran entre eux de façon à se dissimuler derrière lui. ~

~ Retirant ses chaussures en appuyant sur ses talons du bout de chaque pied, Ino remonta ses genoux contre son torse, les entourant de ses bras comme pour le maintenir à l'abri de ce monde étrange à la porte duquel il se tenait. Autour de lui, deux des habitants de ce monde, qui l'encourageaient à le visiter. À leur accorder sa confiance, le temps de quelques heures. Mais comment ? Et même, pourquoi ? ~

~ Le Leader Bleu n'eut cependant pas le loisir de répondre à ces questions. Déjà, une sensation insistante dans la poche de son pantalon lui fit grincer fortement des dents. Quoi, encore ? Dégainant son portable d'un geste clairement agacé, le petit blond ne prit que le temps de survoler du regard le nom affiché sur l'écran, avant de simplement jeter le mobile sur la table basse. Takahashi Sr pourrait insister le temps qu'il le souhaitait, son fils ne répondrait pas.
~

« Très bien, je reste, capitula le blondinet. Ce n'est pas comme j'avais un autre endroit où me rendre, de toute manière. »

~ Il ne s'agissait évidemment pas de dénigrer l'accueil qu'on lui offrait en ces lieux. De même qu'il ne s'agissait pas de s'apitoyer sur son sort. Ino faisait un simple constat. Acculé qu'il était, il ne pouvait que tenter d'essayer de raisonner de manière pratique. Il ne voulait pas rentrer au manoir ce soir. De même qu'il ne risquait plus d'aller chercher refuge chez ce traître d'Azusa à l'avenir. ~

~ Encore moins de l'appeler à l'aide en cas de problème. ~

~ Ino tourna rageusement la tête sur le côté, dans une tentative pour masquer l'humidité un peu trop prononcée de ses yeux. Mine de rien, il avait commencé à apprécier ce début de cordialité entre eux. Ainsi qu'à accorder un peu plus de confiance à l'infirmier. Qui avait ainsi vu tous ses efforts récompensés. Il avait dû bien rigoler, l'espion, tiens... ~

~ Soupirant, le petit blond se laissa finalement aller contre le dossier du canapé. Ici, au moins, il savait à quoi s'attendre, ironiquement. Car après tout, il n'y avait aucun risque de voir des ennemis provoquer la moindre trahison. Aucune mauvaise surprise n'était possible en ces murs. Paradoxalement, il pouvait donc se détendre. ~

~ Étrange de penser que ses adversaires de toujours se révélaient présentement moins dérangeants que ses proches, si tant était qu'il en eut. ~

~ Et ce foutu téléphone qui sonnait toujours...
~

------------------------
Revenir en haut
Yasu
Membre Akabatsu
Membre Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2010
Messages: 136
Age: 22
Faction: Akabatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Bisexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 30/10/2010, 19:12    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

L'ambiance commençait à se détendre... Un peu par la force des choses, d'ailleurs, puisque Yasu avait bousculé Ino de telle sorte qu'il ne quitte plus le canapé. Une façon bourrue de dévoiler sa sympathie pour lui. Après tout, Yasu n'avait jamais été très douée pour les premiers contacts. Et ce n'était pas comme si elle avait l'habitude de côtoyer l'ennemi de façon cordiale.

Décidément, Ran était vraiment un petit gars tordu dans sa tête !


« Très bien, je reste. Ce n'est pas comme j'avais un autre endroit où me rendre, de toute manière. »

Yasu ne put s'empêcher de rire doucement. Un rire gentiment moqueur au ton presque excédé de son alter-ego capillaire. Elle se tourna vers lui, un coude posé sur le genou et le menton fourré au creux de la main, dans une attitude qui appelait la complicité :

« Cache ta joie surtout, ça devient indécent là ! »

Avec un clin d'oeil destiné au petit chef Aobatsu, elle se tourna vers Ran et lui vola son verre de jus d'orange. Tout en buvant, elle précéda la réaction offusquée de son frère cadet et pointa le canon de son arme vers lui, les yeux fermés alors qu'elle dégustait la saveur du fruit. Ran ferma la bouche et elle rangea son arme avec satisfaction.

Ce genre de petites menaces étaient devenues courantes chez elle. Elle adorait se donner cette image grotesque de tueuse implacable et en rire. L'auto-dérision ou se tourner en ridicule était après tout une technique imparable pour dédramatiser les situations les plus tendues. À ce propos d'ailleurs, Ino commençait à manifester des signes d'impatience et dans un geste exaspéré, il jeta son portable sur la petite table basse qui trônait au milieu du trio improbable.

Ni une ni deux, la Ruskov se saisit du portable qui vibrait toujours. Voyant le nom du Maire s'afficher, elle accepta la communication et, d'un ton digne d'une secrétaire de téléfilm allemand, elle articula :


« Commissariat Underground, Salle des Tortures, Yasu Dragunov à votre écoute ! »

Elle ignora superbement Ran qui se cachait le visage de honte, et le teint blafard du fils Takahashi.

Quoi de mieux pour un premier contact avec son présupposé paternel ? Sans compter que le surnom "Dragunov" à la suite de son prénom était loin d'être inconnu à la surface. Cette prestigieuse marque d'armes à feu russes collait parfaitement à la personnalité impétueuse de la louve soviétique.

Et nul doute que le Maire aurait connaissance de son interlocutrice...


------------------------
Revenir en haut
Ran Yashin
Leader Akabatsu
Leader Akabatsu

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 272
Age: 21 ans
Faction: Akabatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Uke

MessagePosté le: 31/10/2010, 01:30    Sujet du message: Réconciliation ? Répondre en citant

« Très bien, je reste. Ce n'est pas comme j'avais un autre endroit où me rendre, de toute manière. »

« Cache ta joie surtout, ça devient indécent là ! »

Ran éclata de rire et s'accouda sur ses genoux, jouant avec une mèche de jais entre ses doigts. Yasu se comportait avec ce garçon comme s'il s'agissait d'un petit frère. Vraiment, la fratrie semblait vouloir s'agrandir ; le rapprochement de Katena, l'arrivée d'Ino. Autant d'éléments improbables qui créaient un melting-pot parfaitement décalé. Il lâcha sa mèche et la lissa d'une manière féminine assez touchante, et il murmura :

« Ne t'en fais pas, Ino. Ici tu peux te reposer tranquillement, on est en sécurité. »

Un téléphone sonna et Ran vit son alter-ego se tortiller pour récupérer le portable de sa poche, et le jeter sur la table. Son regard fixait l'écran qui clignotait au rythme des vibrations. Le jeune garçon s'était crispé. Il reconnaissait les kanjis qui désignaient le nom de famille du Maire. Plusieurs images l'assaillaient ; le sourire d'Allan, la sévérité de son regard, la nervosité de ses mains, son attitude professionnelle mais pourtant sournoise, qui embrasait les entrailles du jeune leader Akabatsu.

Une main s'empara du téléphone et Yasu répondit à l'appel, nonchalante comme à son habitude, et surtout extrêmement cynique. Yasu Dragunov. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus entendu ce surnom. Il fallait dire aussi que depuis quelques semaines, Ran n'avait pas tenté d'infiltrer les Aobatsu. Il avait un peu trop flirté avec la prison ces derniers temps. Les souvenirs de coups et d'humiliation étaient encore un peu trop présents pour qu'il osât risquer une nouvelle capture.

« Yasu... t'es vraiment impossible... » murmura-t-il en se cachant le visage.

Et pourtant, elle continuait à discuter librement avec l'homme le plus éminent de la ville. Désabusé, le jeune homme se tourna vers Ino et haussa les épaules. Après tout, c'était dans le caractère de la Ruskov ; entière, franche... On ne pouvait pas lui vanter ces qualités pour les décrire comme des défauts dès que ses propos s'avéraient dérangeants. C'eût été trop facile de lui reprocher ce qui faisait son charme naturel.

« Ahem... Ton père s'en sortira de l'épreuve "Infernale Yasu"... Mais je ne pensais pas qu'elle aurait osé décrocher... Tu ne veux plus lui parler ? »

La réponse était évidente, mais peut-être que cela permettrait à Ino de se soulager en se confiant un peu.

------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:24    Sujet du message: Réconciliation ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> † Sasuitachi Undergrounds † -> † Les squats -> Ran Yashin -> Le salon Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com