Index du Forum


 
 Index du ForumS’enregistrerConnexion

:: Fin de journée ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> † Sasuitachi City † -> † Le commissariat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Starke Crimson
Membre Aobatsu
Membre Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 135
Age: 26
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Hétérosexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 22/09/2011, 13:46    Sujet du message: Fin de journée Répondre en citant

Une nouvelle journée était en train de se terminer à Sasuitachi, le bruit des casiers se refermant sur les uniformes des soldats de la milice résonnait jusque dans le gymnase où Starke jouait les prolongations contre un sac de sable. A chacun de ses coups sur le punching-ball, la chaine grinçait comme si la fixation était sur le point de céder.
Frapper dans un sac aidait le seigneur de guerre à réfléchir sur la situation. Et une chose était sure : il était empêtré dans un sacré bourbier ! Sans l'application d'une solution radicale aucun des deux camps n'avait les moyens de prendre rapidement le dessus mais il serait difficile de convaincre le maire de gazer la totalité des sous-sols de la ville pour exterminer le camp adverse. D'un autre côté, plus le conflit durait, plus ses poches se remplissaient et dans la mesure où il n'avait encore repéré personne représentant un véritable danger, il ne voyait pas d'inconvénient à ce que cela dure.

Hey l'américain ! Il parait que t'a encore fait un carton aujourd'hui ?
Holy Shit… Ouais, ils tombent comme des mouches et tous dans le même piège en plus.

Mais le mercenaire aurait défait une patrouille Aobatsu tout aussi facilement, les bleus n'étant guère mieux entrainé que les rouges.
Il repensa soudain à Yasu qu'il n'avait par chance plus recroisé sur le champ de bataille depuis leur rendez-vous. A moins bien sûr qu'elle ne l'ait eu dans la lunette de son fusil sans toute fois presser la détente. De son côté, il se souvenait par cœur de sa signature thermique et, même si ça représentait un risque, il ne tirerait pas immédiatement en cas de doute.

Mec, t'es débranché ou quoi ?
Laisse tomber, je réfléchis… Je trouve que quelque chose ne tourne pas rond.
Dans cette ville ? Rien ne tourne rond mec ! C'est le moyen-âge avec des fusils high tech ici.

*Rha ! Mais quel parasite celui-là ! Faite le taire avant que je l'assomme ! Non, je vais plutôt lui écraser le crâne entre la paume de ma main et le mur jusqu'à en faire de la pulpe rouge et grise ! *

High tech ? What the fuck guy ! Vos armes, on dirait du surplus de l'armée. Des armes de qualité ok, mais c'est loin d'être le dernier cri et pour cause, c'est pas tout le monde qui peut s'offrir le fin du fin.

Voilà qui devrait clouer le bec de l'importun et permettre au tigre sibérien de retrouver sa tranquillité d'esprit. L'homme tourna en effet les talons, comprenant qu'il n'y avait plus rien à dire. En effet, la sanction pour répondre aux provocations du mercenaire était toujours la même : mordre la poussière de manière assez humiliante. Mieux valait donc ne pas insister.
Starke s'en retourna vers son sac qu'il frappa avec une agressivité renouvelée. Cruelle réalité : il s'ennuyait. Il n'avait encore rencontré aucun soldat de valeur dans son propre camp et encore moins quelqu'un de spirituel ou de drôle pour passer le temps. De l'autre côté, les bons adversaires se comptaient sur les doigts d'une main et encore, pas tous les doigts. Seul sont salaire généreux accompagné de primes juteuses le retenait encore dans cette ville pluvieuse.

* Bloody Hell ! Il faut vraiment que je prenne du bon temps moi ! Sinon je vais finir par passer à l'acte et tabasser mes équipiers, ça ne serait pas très malin. *

Il en venait à espérer qu'un évènement singulier vienne briser sa routine, positif ou négatif, peu lui importait. De toute façon, aucun obstacle ne serait insurmontable et au moins il en obtiendrait une certaine forme de distraction.


------------------------
The last stand survivor stalks his prey in the night
And he's watching us all with the eye of the tiger
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/09/2011, 13:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kasumi Yuuki
Membre Aobatsu
Membre Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 91
Age: 20
Faction: Aobatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 25/09/2011, 00:13    Sujet du message: Fin de journée Répondre en citant

Kasumi observa la scène de loin, elle était amusée par la petite joute entre les deux hommes, Kasumi avait réussit a acheter un P90 par internet, elle ce l'ait faite livré avec un viseur permutable infrarouge/AOCG. Elle s'était faite passer pour une collectionneuse. Cette arme était ancienne mais elle l'avait remise a neuf, pour elle hi tech ne rimait pas forcement avec qualité. Elle arma donc l'arme en souriant intérieurement et se mit a viser le tas de sable a coter de l'américain et elle vida son chargeur dessus, les impact se faisait nombreux, elle vida son chargeur en moins de 5 seconde, puisqu'il tirais 900 coup minutes. Elle l'avait remarqué dans la série préféré de son grand père une série qu'elle avait connue les fois ou son père allait prendre le thé avec ses grand parents. Elle rechargea son arme et rangea son chargeur vide, elle prit ensuite son arc qui était aussi grand qu'elle. Elle arma avec deux fleches, maintenant qu'elle avait attiré l'attention du grand monsieur avec beaucoup de bruit et un sac H.S, elle allait pouvoir démontré que les armes les meilleurs son souvent les plus simples. Elle banda son arc, elle avait l'habitude, elle détendis la corde et libéra les deux flèches qui allèrent couper net les cordes du sac qui tenait les deux sac au plafond: Le sien et celui du Ricain. Kasumi a mis des années d'entrainement intensif pour arriver a sa, mais même la, sa arrivait encore souvent de se rater lorsqu'elle tirait par deux fléchés. Elle avança d'un pas souple avec son P90 a sa taille et son arc a sa main droite.


"Ce qui importe, n'est pas d'avoir la dernier modèle mais plutôt d'avoir un bon tireur, l'arme ne fait pas le soldat.... Personnellement j'aime bien les armes européenne du début du siècles, c'est facile a entretenir et sa tire bien. Mais lorsqu'il faut éviter le bruit mon arc est un atout plutôt efficace. Ravie de faire votre connaissance monsieur Stark. Votre réputation vous précède... oui je sais on peut pas en dire autant de moi. "[/i]


Kasumi s'amusait de sa remarque et se mit a rire, elle s’ennuyait, elle aimait bien pimenter ses journées; elle allait donc discuter armes avec ses collègues. Kasumi  Ce souvenait bien de sa rencontre avec le lieutenant Akabatsu qui lui avait laisser des marques au niveau mental. Elle était plus prudente désormais. Son P90 en était la preuve, elle voulait apprendre de ses erreur tant qu'elle le pouvait encore. Elle regarda le sac qui était tombé par terre a coter du sien qui perdait son contenu. Elle voyait que le grand Ricain était un expert et n'était probablement pas plus Homophobe qu'elle. Elle l'aimait bien, de réputation du moins, elle avait souvent eu envie de partir pour Londre, rejoindre celle que son coeur avait choisis. Elle aimait bien voyager, cette vie de milicienne lui pensait parfois, se demandant si elle faisait bien, mais elle pouvait aider les femmes Akabatsu qu'elle laissait partir quand elle en avait l'ocasion... mais pour les autres ils pouvais se brosser. 

------------------------
Revenir en haut
Starke Crimson
Membre Aobatsu
Membre Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 135
Age: 26
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Hétérosexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 26/09/2011, 18:08    Sujet du message: Fin de journée Répondre en citant

En entendant le bruit d'une culasse qu'on armait, Starke fit immédiatement volte-face en dégainant le Desert Eagle .50 qu'il portait toujours dans le dos. Mais ce qui lui demanda le plus d'efforts fut de retenir son doigt quand il réalisa qu'il mettait en joue une collègue de travail qui ne le visait pas. Sans ses réflexes affûtés, le mercenaire aurait explosé la boite crânienne de la jeune femme avant même qu'elle ne presse la détente.
Il se demanda alors comment cette scène surréaliste pouvait avoir eu lieu. Faisant le rapprochement avec sa conversation, il soupira en repoussant le chien de son arme.

BLOODY HELL ! Suis-je à ce point entouré d'amateurs toujours occupés à faire un concours de celui qui pisse le plus loin ?

Le guerrier avait besoin de laisser exploser sa colère. Certes, il n'était pas le seul à avoir un comportement professionnel au sein de la milice mais la grande majorité des agents, même en ayant des compétences de valeur, avaient des comportements puérils et stupides. Dans le cas présent, Kasumi avait elle seulement regardé s'il n'y avait personne derrière le sac qu'elle avait pulvérisé ? Pas qu'il soit contre la destruction de biens publics en cas de nécessité mais de là à tout démolir pour le plaisir.

Evidemment qu'il est plus important de savoir tirer que d'avoir du matériel de pointe mais ce n'était pas mon propos. Et pour ta gouverne petite grue, le P90 était l'une des armes avec les meilleures spécifications techniques de son époque, il n'y a donc rien de surprenant à ce qu'il reste une bonne arme de nos jours. Quant à ton arc, sa corde est en fibres synthétiques qui démultiplient les forces qui leur sont appliquées et son armature en matériaux composites et garnie de poulies… Ce n'est pas ce que j'appelle une arme archaïque.

Le principe de l'arc était ancien mais même les principes anciens peuvent donner des armes redoutables assistés par une technologie moderne. L'arc restait d'ailleurs l'arme des assassins modernes.

Et depuis quand atteindre une cible immobile et énorme représente un exploit ? Frapper dans un sac de sable c'est bon pour le souffle et le moral, c'est tout. Si tu veux impressionner un mec de ma "réputation", il va falloir trouver mieux.

Sa réputation… Il allait finir par croire que les japonais étaient naïfs. Tout ce qu'on avait pu dire sur lui était en dessous de la réalité ou trop enrobé par la brume de la fiction pour être crédible. Mais le guerrier s'en moquait bien, ce n'était qu'un moyen de plus de semer la confusion chez ses ennemis.

 

_______
[Oui bon, il a mauvais caractère mais il ne faut pas se laisser arrêter par ça, il est pas méchant… Enfin, pas trop]


------------------------
The last stand survivor stalks his prey in the night
And he's watching us all with the eye of the tiger
Revenir en haut
Kasumi Yuuki
Membre Aobatsu
Membre Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 91
Age: 20
Faction: Aobatsu
Sexe: Féminin
Sexualité: Homosexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 01/10/2011, 13:15    Sujet du message: Fin de journée Répondre en citant

Kasumi finit par rire, elle savait que le mot réputation était souvent enjoliver de la part de ceux qui c'était fait avoir, pour ne pas perdre la face. Car perdre face a un débutant, sa le fait moins que face a un surhomme. Mais elle savait qu'il y avait forcement une part de vraie, sinon il ne serait pas en face d'elle. Elle trouvait cette américain amusant, au moins il avait de l'humour, Kasumi savait rire elle aussi, donc sa tombait bien, elle n'allait pas se vexer pour si peu. Elle aimait beaucoup utiliser son arc lors de mission nocturne, pour rester silencieuse... et mortelle. Aparement il n'aviat pas vue son grand arc, aussi grand qu'elle, contre le mur non loin de la.

"Oui, Je voulais parler de mon autre Arc, il est poser contre le mur la bas, dans un alliage, c'est un modèle Longbow, en matériaux moderne, mais sans poulie celui la. Et pour ce qui est de pisser le plus loin, sa détend l'atmosphère et permet de resserrer les liens, et éviter de s’entre tuer pour des broutilles. Et puis c'est un entrainement, pulveriser a cette distance n'est pas exploit, je voulais juste démontré l'éficacité de cette arme. Le mieux est encore un rondin de bois en mouvement a 25 metres si on veut s'amuser."

Kasumi savait que ce besoin de "Pisser le plus loin" devait avoir pour but de se valoriser au yeux des autres membres, ainsi il entrait dans une saine compétition. Elle trouvait sa drôle, un réflexe qui pouvait refléter une certaine anxiéter plus profonde, ainsi il se rassurait en se valorisant par la même occasion. Le professionnel qu'était Starke n'avait pas l'air d'avoir peur, même si il n'était pas aussi fort que Rambo, il n'avait pas l'air d'un amateur, Kasumi aimait les vieux film du début du 21e siècle, elle aimait ses vieillerie. la jeune femme sourit a l'américain, il devait se demandé ou il était tombé. elle marcha un peu et fit quelque frape sur un sac, elle était la pour s’entraîner, elle avait une certaine force grace au tir avec son arc en alliage longbow qui était dur a bander. Mais elle continua la conversation, après tous elle povait faire deux chose en même temps.


"oui vous avez raison, sa permet aussi de garder la forme, ce qui est de la réputation, elle reflete rarement la réalité... A moins de s’appeler John Rambo."

Kasumi rigola a sa remarque, elle aimait bien discuter cinématographie, peut être que le Ricain voudrait lui aussi discuter pendant qu'ils s’entraînaient.







[hrp: elle a l'arc sur la signature^^]

------------------------
Revenir en haut
Starke Crimson
Membre Aobatsu
Membre Aobatsu

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 135
Age: 26
Faction: Aobatsu
Sexe: Masculin
Sexualité: Hétérosexuel
Uke ou Seme: Ambi

MessagePosté le: 03/10/2011, 18:41    Sujet du message: Fin de journée Répondre en citant

Starke prit une seconde pour décider s'il devait discuter avec Kasumi ou juste lui casser la figure. Mais choisir la violence aurait été en contradiction avec son propos. Comme elle lui parla de son arc, il décida d'aller observer l'arme de plus prêt. C'était effectivement de la belle ouvrage, quoi qu'un peu trop tape-à-l'œil à son goût.

Pas mal à l'œil nu mais voyons…

Il se saisit du longbow et de quelques flèches et choisit une cible tout en faisant les vérifications de sécurité. Il banda l'arc sans difficulté, plissa imperceptiblement les yeux et décocha une fois, deux fois, trois fois. Chaque flèche alla se planter dans un O différent d'une affiche de recrutement qui trônait sur le mur d'en face. Et le moins que l'on pouvait dire, c'est que la police de caractère n'était pas grande, surtout à cette distance là.

Bon là, je dois l'admettre, il est bien réglé… Un peu souple pour moi à vrai dire.

Il reposa l'arme là où il l'avait prise, si ce n'était pas encore entré dans toutes les têtes, il venait de prouver une fois de plus qu'il était un guerrier supérieur. Suite à ce test de matériel, car il ne s'agissait de rien de plus, il s'en retourna vers un sac, en bon état celui là.

Ma réputation hin ? Effectivement, elle ne reflète pas la réalité : elle est en dessous. Tout simplement parce qu'au moins la moitié de mes contrats sont resté secrets ou ont été attribués à des tiers. Cela dit, il paraît qu'on me prête des dizaines d'héritiers illégitimes que je n'ai pas. Quant à Rambo… Ouais, j'aurais bien aimé pouvoir embaucher ce mec là plus d'une fois ! Hélas, il n'est pas du monde des existants, si j'ose dire.

Quel seigneur de guerre n'aurait pas rêvé d'avoir sous ses ordre une pareille machine à tuer, sachant autant se montrer silencieux et précis que mortel et dévastateur suivant la situation ? Mais d'une certaine façon, il avait croisé des "Rambos", des gars très compétents et en dehors du système, les pépites du milieu du mercenariat. Cependant, ils n'avaient pas toujours été dans le même camp et certains d'entre eux n'étaient plus là pour frapper les sacs de sable.

Bref, profitons du fait que Terminator ne soit pas pour demain, sans quoi le chômage pourrait bien nous guetter comme un vautour au dessus d'un assoiffé dans le désert.

Le voilà qui discutait avec cette gamine inconsciente qui aurait très bien pu cribler de balle un collègue dissimulé par le sac à présent éventré sur le sol… Décidemment, cette ville ne tournait pas rond et il se disait parfois que lui aussi avec elle. Il se consola en se disant qu'au moins elle pourrait profiter de son expérience et de sa… Sagesse guerrière, faute de meilleur terme pour désigner les connaissances qu'il avait accumulé sur les champs de bataille du monde.

Fuck off ! J'en viendrais presque à regretter la jungle d'Asie du Sud Est ! Everything so simple there…


------------------------
The last stand survivor stalks his prey in the night
And he's watching us all with the eye of the tiger
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29    Sujet du message: Fin de journée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> † Sasuitachi City † -> † Le commissariat Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com